Springe zum Hauptinhalt »

Seiten durchsuchen

0 Artikel, 0,00 €
zum Warenkorb »

Your Shopping cart is empty.

 

Etosha. Au rythme d'une contrée sauvage africaine (français)

Etosha. Au rythme d'une contrée sauvage africaine (français)

Avec des images superbes et des mots émouvants, ils nous emmènent au coeur de cet unique paradis de la nature qu'est Etosha.
du Plessìs, Claudia; du Plessìs, Wynand
11024
978-99916-63-14-2
neu

sofort lieferbar

29,95 €
inkl. 7% MwSt., zzgl. Versandkosten

Weitere Empfehlungen zu Etosha. Au rythme d'une contrée sauvage africaine (français)

Titre: Etosha
Sous-titre: Au rythme d'une contrée sauvage africaine
Photos: Claudia du Plessis et Wynand du Plessis
2eme edition, Swakopmund 2007
ISBN 978-99916-63-14-2
Livre relié, 26x21 cm, 118 pages, continu photos en couleurs


Légende:

Etosha, magnifique parc national de Namibie, est marqué par des contrastes extrêmes: des mois de chaleur et de sécheresse soumettent sa faune innombrable à une lutte pour la survie. La délivrance vient avec la pluie, qui apporte une éphémère période d'abondance aux animaux très divers qui la composent.

Les auteurs ont vécu plus de dix ans dans le Parc, où ils travaillent en qualité de scientifiques spécialistes de la conservation et où, en photographes passionnés de la nature, ils étudient les rythmes spectaculaires de cette sauvage contrée africaine. Avec des images superbes et des mots émouvants, ils nous emmènent au coeur de cet unique paradis de la nature qu'est Etosha.


Il est midi...

Le silence règne au-dessus de la contrée; dans la chaleur engourdissante, toute vie semble retenir son souffle. À travers des jumelles, nous observons de minuscules silhouettes sombres qui paraissent trembler dans l'air au-dessus de la vaste étendue.

Au-delà, la terre et le ciel se fondent, comme des aquarelles, l'horizon se dissout dans le néant. Dans le lointain, on distingue un reflet qui semble être de l'eau; mais les formes le dépassent et s'avancent vers nous dans un ballet frémissant. Elles s'approchent lentement, leur taille ne cesse de s'agrandir.

Enfin, leurs contours se précisent: ce sont des zèbres de Burchell. Hochant de la tête, ils marchent en file indienne, suivant les anciens sentiers du gibier à travers une plaine qui s'étend à perte de vue: la Cuvette d'Etosha, coeur du Parc national d'Etosha.

Située au nord de la Namibie, la cuvette d'Etosha couvre une zone de 4760 kilomètres carrés; vue du ciel, elle ressemble à une empreinte géante. Longue de cent dix kilomètres de long et de soixante kilomètres de large, elle est constituée d'une couche d'un mètre et demi de sédiments, déposés à la surface de boue solidifiée et d'un lit rocheux argileux.